Inscription : 10 octobre 2018 Los Angeles

18h – 20h

Mme Aline Darmouni
Certified Public Accountant et Expert Comptable

Fiscalité

– Définition d’ un « contribuable américain »

– La notion de domicile fiscal

– Les obligations fiscales des citoyens et résidents US

– La loi fiscale américaine FATCA

– l’impôt sur les revenus aux USA

– Les plus-values immobilières des non-résidents

Marie Carole De La Cruz

Financial Advisor

-L’utilisation de l’assurance vie comme outils d’optimisation fiscale

-Les plans retraites 401K

-les IUL-VUL comme moyen d’optimiser fiscalement

La France et le commerce américain dépassent 100 milliards de dollars par an! La France investit 251 milliards de dollars en IDE (Investissement Direct Etranger), ce qui en fait le 5ème plus grand investisseur étranger aux USA. Et les Etats unis sont la source d’investissement étranger numéro 1 de la France avec un stock d’IDE de 80 billions de dollars. »

Le rêve fiscal américain devient de plus en plus réel pour les entreprises. Depuis la réforme fiscale de Donald Trump, entrée en vigueur en janvier dernier, l’impôt sur les sociétés est passé de 34 à 21 %. Une aubaine pour les entreprises américaines, mais aussi pour les entreprises françaises qui souhaitent s’implanter outre-Atlantique. La France est un partenaire privilégié des Etats-Unis. Troisième employeur étranger, les entreprises françaises investissent dans l’ensemble des cinquante Etats américains. En 2017, elles ont créé pas moins de 678 000 emplois sur le sol américain. Toutefois, lorsque l’on décide de s’y implanter, il est indispensable de prendre en compte un certain nombre de facteurs, notamment d’un point de vue fiscal.

Inscription : 10 octobre 2018 Los Angeles